Formation Comment devenir céramiste

Association de loi 1901

Association à but non lucratif

Nom de l’association : Formation en développement web

Adresse : 17 Rue de la Bretonnerie,45000 Orléans

RNA : W452019074

SIRET : 92371643500014

N’ hésitez pas a nous contactez

[email protected]

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Quelles études pour devenir céramiste ? 

Les diplômes pour devenir céramiste sont nombreux allant du CAP au bac+5. Il n’existe d’ailleurs pas de parcours tracé pour exercer ce métier d’art. En revanche, il est conseillé de débuter les études par un diplôme abordant les techniques de base. En ce sens, le CAP tournage en céramique ou le CAP décoration céramique sont idéaux. Le premier CAP apprend à l’étudiant à relever les dimensions de l’objet à exécuter, d’en déterminer la quantité de pâte nécessaire à partir d’une fiche technique. Une première ébauche à la main est ensuite réalisée. En fin de formation, les titulaires de ce diplôme savent contrôler le séchage d’un objet en céramique et réaliser un modèle en autonomie. Le BMA céramique (Brevet des métiers d’art) permet ensuite d’atteindre le niveau bac. 

Des études après le bac sont possibles. Voici quelques diplômes permettant au potier de se perfectionner dans son art :

  • BTS concepteur en art et industrie céramique
  • Diplôme national des métiers d’arts et du design (DMA) arts textiles et céramiques option céramique artisanale
  • Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) art mention art céramique

À noter que le DNSEP n’est accessible qu’à l’ESAC de Tarbes et de Pau. 

Ce qu’il faut retenir, c’est que la profession de céramiste s’apprend par la pratique. Une formation pour devenir céramiste en apprentissage semble indispensable. Ainsi, les formations CAP tournage en céramique ou décoration céramique sont la base même de ce métier. Les études supérieures permettent au céramiste de se spécialiser ou encore de prendre des responsabilités au sein de l’entreprise qui l’emploie. 

Quelle formation continue pour devenir céramiste ? 

Les professionnels de la céramique déjà en poste peuvent choisir d’améliorer leur pratique grâce à une formation continue. Ces formations professionnelles mènent à des spécialisations comme la certification professionnelle plasticien-céramiste. Lors d’une reconversion professionnelle, ce type de formation est recommandé. Le CQP agent techniques céramiques est alors accessible. Il est aussi possible de suivre une formation continue pour obtenir le CAP tournage céramique. Dans plusieurs régions de France, des formations professionnelles pour ce domaine d’activités sont organisées par des centres privés. La formation céramique artisanale organisée par l’Atelier chemin de la céramique en est un exemple. Des stages portent parfois sur une pratique comme le tournage, le modelage ou encore la cuisson. 

Pour les demandeurs d’emploi et inscrits à Pôle emploi, la formation est parfois finançable pour tout ou partie. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez tout de même obtenir une dispense de recherche d’emploi pendant la durée de votre formation. Les financements sont souvent accordés pour des formations diplômantes. La mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF) est également envisageable. Cela est souvent le cas pour les formations professionnelles. Comme chaque année, vous cumulez des heures (secteur public) ou des euros (secteur privé). Vous pouvez les utiliser pour vous former dans l’optique d’une évolution de carrière ou pour entamer une reconversion professionnelle dans le métier de céramiste. Pour les professionnels du secteur, le financement grâce au CPF offre la possibilité de se spécialiser et de gagner en expertise tout au long de sa carrière. 

Quelle évolution pour un céramiste ? 

Après quelques années d’exercice au sein d’une entreprise, le potier-céramiste a souvent l’envie de se mettre à son propre compte. Il ouvre alors un atelier en son nom pour produire des pièces uniques et laisser libre cours à son art. Une spécialisation peut aussi faire évoluer le poste occupé par ce professionnel. Certains céramistes deviennent ensuite chefs d’équipe. 

Quel est le salaire d’un céramiste ? 

Le salaire mensuel d’un céramiste débutant avoisine le SMIC. Souvent, son salaire brut s’élève en moyenne à 1400?euros. La rémunération d’un céramiste à son compte va dépendre de sa clientèle et de son chiffre d’affaires. La qualification et la notoriété du céramiste influent largement sur les revenus de cet artisan

Accompagnement personnalisé

L'engagement bénévole avec un impact durable : Arkeonrecherche

Adresse : 17 Rue de la Bretonnerie,45000 Orléans

RNA : W452019074

SIRET : 92371643500014

Contactez-nous